Raphael Confiant

PRESENTATION
Raphaël Confiant, né le 25 janvier 1951 au Lorrain (Martinique), est un écrivain français.


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Raphael_Confiant 

BIOGRAPHIE
Raphaël Confiant provient, par sa mère, d’une famille de petits distillateurs mulâtres de la commune du Lorrain (région Nord-Atlantique de la Martinique). Son arrière-grand-père, Louis Augustin, et son grand-père, François Augustin, possédaient une petite distillerie de rhum au quartier Macédoine ainsi qu’une cinquantaine d’hectares plantées en canne à sucre. Cette distillerie fut contrainte de fermer ses portes au milieu des années 1950. Raphaël Confiant y a passé ses toutes premières années, “dans l’odeur du rhum” comme il l’écrit dans son autobiographie RAVINES DU DEVANT-JOUR (éditions Gallimard). Du côté paternel, on est originaire de la ville c’est-à-dire de Fort-de-France : le grand-père est un Noir et la grand-mère une Chinoise. Cette dernière a dirigé un commerce de demi-gros à la rue Antoine-Siger, à Fort-de-France, presqu’en face du Grand Marché et non loin de la fameuse “Rue des Syriens” ou rue François-Arago. Raphaël Confiant a vécu dans ce quartier du centre-ville une partie de son enfance avant d’aller habiter le quartier Coridon où ses deux parents (Fernand et Amanthe), lui professeur de mathématiques, elle institutrice, avaient construit leur maison. À chaque vacances, petites ou grandes, l’auteur était envoyé chez ses tantes au Lorrain, lieu qui nourrit l’essentiel de son imaginaire, même si Fort-de-France y occupe une part non négligeable.

Diplômé de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence1, (section “Relations Internationales”) et d’anglais à la Faculté des Lettres de cette même ville, il y a fait ses études supérieures entre 1969 et 1974. En 1986, il obtient un DEA (Diplôme d’études approfondies) en linguistique à l’Université de Rouen avant de présenter un Doctorat en Langues et Cultures Régionales à l’Université des Antilles et de la Guyane en 1994.

Écrivain reconnu tant en créole qu’en français, il écrit dans les deux langues. Il est actuellement maître de conférences à l’université des Antilles et de la Guyane.

Laisser un commentaire