Mes chemins en Guyane

couv Mes chemins en Guyane 23mm GS.inddLa frontière – Le chemin des émerillons
par François Colin

NOUVEAUTÉ – AUTEUR GUYANAIS
“C’est alors que j’entendis une voix humaine prononcer distinctement, à quelque trente mètres, le mot
que j’ai définitivement gravé dans ma mémoire: “Tacou”!
Réflexe, je signale ma présence et vais au-devant des chasseurs. Est-ce une illusion, cette chevelure
noire rapidement disparue derrière un tronc d’arbre? Je ne puis le dire, car je réalise soudain, en
apercevant la trace d’un pied nu, que je suis en train de me fourrer dans une drôle de situation.
Je suis tombé sur des Indiens qui apparemment fuient tout contact avec des étrangers et qui chassent
avec une sarbacane et des flèches empoisonnées. S’ils avaient utilisé un arc, je pense que j’aurais entendu
le claquement provoqué par la rencontre de la corde avec le bois […].
Pas question d’utiliser les grands moyens ni d’essayer de les intimider. Ils sont chez eux, c’est moi l’intrus
et si l’affaire devait tourner mal, j’en serais responsable.”

Profondeurs, splendeurs et curiosités de la Guyane, par un homme qui ne cesse de l’arpenter, mais aussi
de l’aimer et de la faire découvrir! Collection de récits littéralement immersifs en ces zones reculées où
l’individu doit se montrer humble et patient face à la nature et à la terre, “Mes chemins en Guyane” lève
un peu le voile sur cette terre française lointaine et méconnue, dangereuse et fascinante, troublante et
stupéfiante… et toujours à préserver.

francois-colinOriginaire de Franche-Comté, l’auteur est arrivé en Guyane à sa demande en 1976. Dans un premier temps il va créer le cadastre de la Guyane, véritable travail de pionnier, puis par la suite, il sera amené à gérer le domaine de l’État, à reconnaître les droits traditionnels des collectivités tirant leur subsistance de la forêt et enfin à assumer la charge de conservateur des hypothèques.

Laisser un commentaire