Inauguration d’une place au nom de Jean-Pierre Passé-Coutrin à Sarcelles

La municipalité de Sarcelles, le Comité Marche du 23 mai 1998, l’association CROMVO et la famille de M. Jean-Pierre Passé-Coutrin ont l’honneur de vous convier à l’inauguration de la Place Jean-Pierre Passé-Coutrin et de la fresque de Jef Aérosol.

Réalisée dans le cadre du projet “100 murs pour la jeunesse“, placée sous le haut patronage du Président de la République.

Le lundi 28 novembre 2016 à 15 h 00, devant la bibilothèque Anna Langfus

Boulevard Henri-Bergson 95200 Sarcelles.

Contact : Stéphanie PASSE-COUTRIN – 0618085478


Retour sur le parcours de cet ancien conseiller municipal délégué au développement du sport et à l’Outre-mer et président du Cromvo du Val-d’Oise.

jp-passe-coutrinJean-Pierre Passé-Coutrin s’est éteint à l’âge de 57 ans de suites d’un cancer foudroyant.
Très apprécié par la communauté Antillaise de la ville et l’ensemble des Sarcellois, il laissera l’image d’un homme toujours dans l’action, attaché à notre ville et ses habitants, et engagé dans la vie sportive, associative et culturelle.
Originaire de la Guadeloupe, il était venu s’installer en métropole dans les années 80. Tour à tour électricien ou encore cuisinier, il a exercé différents métiers avant de devenir dirigeant d’association, militant politique au parti socialiste puis élu.
À Sarcelles, Jean-Pierre Passé-Coutrin faisait notamment partie du conseil municipal en tant que délégué au développement du sport et à l’Outre-mer.

Passion et abnégation au coeur de son action

Jean-Pierre Passé-Coutrin

Cette force de la nature, dotée d’un esprit de débrouillardise et d’une intelligence pragmatique, était très engagée dans la vie associative Sarcelloise. Brillant président du Cromvo du Val-d’Oise (Comité de réflexions des originaires de l’Outre-mer), il organisait différentes manifestations sportives et culturelles afin de resserrer les liens entre toutes les communautés, notamment par le biais de la fête du sport que nous connaissons tous.
Il cultivait ce goût de l’entraide et des autres au quotidien. Jean-Pierre Passé-Coutrin était également dirigeant de la maison de l’Outre-mer à Sarcelles.

Un combat qui ne restera pas sans lendemain

jp-passe-coutrin-pupponiIl était également engagé au niveau national au sein du Comité Marche du 23 mai 1998 (CM98) pour la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité, dont il avait intégré le conseil d’administration en janvier 2016.
Jean-Pierre Passé-Coutrin a beaucoup oeuvré pour faire connaître la culture antillaise, ainsi que pour l’insertion de ses compatriotes arrivés en France métropolitaine, comme lui, dans les années 80.
À Sarcelles,  il avait de plus travaillé pour l’installation de la statue de la Gardienne de vie au Stade Nelson-Mandela et du buste d’Aimé Césaire sur la place de l’ANCV.

La ville de Sarcelles, qui adresse une nouvelle fois ses sincères condoléances à la famille de Jean-Pierre Passé-Coutrin, lui avait  rendu un dernier hommage en organisant une veillée à l’Espace Venise, le 24 mars, qui a réuni près de 2 000 personnes, en présence de différentes personnalités politiques dont la ministre de l’Outre-mer, Mme George Pau-Langevin.

Source : Magazine n° 51 de Sarcelles